Santé / Bien-être

Passer par les mains d’un ergothérapeute

Être en bonne santé ou faire attention à sa santé est l’une des pensées principales qui prennent de la place dans la vie quotidienne du grand public. Après tout, être en santé passe avant presque tout. Ce principe conduit de nombreux traitements à se placer sur le devant de la scène. Parmi les médications et autres techniques, l’une d’elles prend de plus en plus d’essor. Il s’agit de l’ergothérapie. Les interlocuteurs se demandent sûrement de quoi il s’agit et ce que cette ergothérapie implique en réalité. Pour le découvrir, il suffit d’approfondir un peu plus le sujet.

Parler en profondeur de l’ergothérapie

Quand il est fait mention d’ergothérapie, cela touche également celui qui est appelé ergothérapeute. Mais avant de parler de ce dernier, il faut commencer par définir l’ergothérapie. Cette dernière peut être décrite comme étant une profession de santé qui est axée sur l’évaluation ainsi que la réadaptation et au traitement de patients qui soufrent soit de handicap moteur, soit de handicap psychomoteur. L’objectif de l’ergothérapie est simple, c’est celui de préserver ou à défaut de préserver l’indépendance de même que l’autonomie nécessaire à une vie quotidienne pour le patient. Pour information, l’ergothérapie est un objet d’expertise, de ce fait c’est donc aussi un moyen thérapeutique plutôt privilégié. La question se pose ainsi de savoir quand faut-il consulter un ergothérapeute ? La réponse tient dans la question puisque l’ergothérapie est une forme de traitement qui vise en priorité les personnes qui présentent des difficultés pour faire ou accomplir des activités au quotidien. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de recourir à l’ergothérapie pour les gens qui souffrent de maladie, de déficience, qui présentent des blessures, des problèmes qui réduisent les capacités à effectuer des soins personnels, à se déplacer, communiquer, travailler, étudier, se divertir et autres. Cela concerne également les pathologies invalidantes à l’exemple de la sclérose en plaques, de la maladie d’Alzheimer, de la polyarthrite et bien d’autres encore.

Le travail d’un ergothérapeute

En ce qui concerne le travail de l’ergothérapeute, il est plutôt facile à comprendre. L’ergothérapeute est là pour aider à maintenir, restaurer ainsi que permettre les activités humaines de façon sécurisée, efficace et autonome. En bref, l’ergothérapeute est là pour servir de béquille aux patients afin de leur redonner une certaine aisance ainsi qu’une autonomie dans la vie quotidienne. Pour ce faire, les missions d’un ergothérapeute vont d’une évaluation des difficultés quotidiennes de son patient qui présente un handicap, à une rééducation sensori-motrice en passant par l’examen de l’environnement du patient, et des conseils prodigués pour faire des aménagements ainsi que des exercices de réadaptation. Ce n’est pas tout, l’ergothérapeute peut également proposer au patient une rééducation des repères temporo-spatiaux, aider à la prévention des aggravations ou encore dans la restauration des capacités de création et de relation du patient. L’ergothérapeute peut aussi en général aider le patient à s’adapter aux gestes professionnels ou ceux de la vie courante ainsi que dans la transformation d’un mouvement en geste fonctionnel le cas échéant. Pour les interlocuteurs qui souhaitent se renseigner sur comment devenir ergothérapeute, la réponse réside dans la formation. Par exemple, pour ce qui est de la France, cela passe par un diplôme d’État d’ergothérapie d’au moins trois années avec une année d’étude de santé commune.