Santé / Bien-être

Les bienfaits insoupçonnés du thé

Boisson naturelle, parfumée, agréable et conviviale, le thé a d’abord été apprécié en Chine. Désormais consommé sur toute la planète, il s’avère par ailleurs très bénéfique pour la santé.

Qu’il soit blanc, vert ou noir, la différence tenant au degré de fermentation de ses feuilles, le thé est très peu calorique mais riche en flavonoïdes, des polyphénols aux propriétés antioxydantes avérées. Aujourd’hui, on le retrouve même en capsules compatibles comme sur https://www.mister-capsule.com.

La concentration de ces molécules varie selon la couleur ou le mode de préparation du thé, mais dans tous les cas, les scientifiques considèrent que cela est positif pour l’organisme.

Sur le plan cardiovasculaire, le thé parfait la fluidité du sang et la souplesse des artères, une vertu appréciable pour prévenir l’hypertension et ses conséquences.

Un ami qui veut du bien

Sur un autre plan, boire du thé contribue à maintenir une densité minérale osseuse suffisamment forte pour éviter la manifestation de l’ostéopénie voire de l’ostéoporose, surtout chez les femmes ménopausées. Le thé aide en effet à réduire le stress oxydant qui engendre inflammation et perte de masse osseuse et musculaire. Autre explication de ce phénomène : la teneur en fluor des feuilles de thé. A tel point que combiné avec des dentifrices fluorés ou une eau trop riche en fluor, un surdosage peut être redouté qui entraîne cette fois une densité osseuse trop élevée. Un contrôle en cas de doute peut être utile.

Décidément très riche, le thé et ses composants naturels permettent de lutter contre le déclin des facultés cognitives, estiment encore d’autres chercheurs, pointant leurs facultés à doper le flux sanguin cérébral.

Un étude américaine va plus loin, et estime probable que les polyphénols du thé vert réduisent les risques de cancer en « ralentissant la croissance des tumeurs et favorisant la mort des cellules cancéreuses ». Mais les spécialistes admettent que les recherches doivent se poursuivre pour confirmer ces premières analyses.

Bon pour la ligne et le moral

Parfaitement prouvé en revanche est le rôle du thé dans l’amélioration du confort de vie des patients souffrant d’hémochromatose, c’est-à-dire ayant un taux de fer trop élevé dans le sang et qui doivent subir des saignées. Bu lors des repas, le thé permet d’espacer ces séances pénibles.

Boire du thé est enfin un accompagnement bienvenu pour préserver sa ligne car ses composants aident à brûler les graisses. Une propriété plus pertinente encore si l’on choisit du thé vert. Une centaine de calories en moins chaque jour, c’est toujours ça !

On n’oubliera par une vertu toujours bienvenue : la présence d’un acide aminé spécifique au thé, la théanine, agit sur certains neurotransmetteurs et contribue à réduire le stress, l’anxiété et booste la créativité.

S’il ne remplace pas des traitements thérapeutiques traditionnels, le thé, on l’aura compris, est véritablement un ami de votre santé !